Nouvelles des membres

Note sur les effets sociaux de la pandémie

Cette Note succède aux trois Notes de réflexions socio-économiques, géopolitiques et historico-théologiques sur les effets de la pandémie de covid-19. Elle s’inscrit ainsi dans la série que notre Académie a initiée, laissant la parole à ses membres qualifiés dans les différents domaines de réalités et de savoirs affectés par la séquence pandémique, susceptible de servir la compréhension de notre présent. On lira ici, articulées à cette intention, deux contributions sur les effets sociaux de la pandémie : l’une consacrée à l’analyse des diverses situations de souffrance sociale suscitées par la période de « confinement » et au-delà ; l’autre consacrée à leur…

Note historique, théologique et spirituelle sur la pandémie

Cette Note succède aux deux Notes sur les effets socio-économiques et géopolitiques de la pandémie de covid-19. Elle s’inscrit dans la série que notre Académie a initiée, laissant la parole à ses membres qualifiés dans les différents domaines de réalités et de savoirs affectés par la séquence pandémique, susceptible de servir la compréhension de notre présent. On lira ici, articulées à cette intention, quatre contributions de facture historique, théologique, philosophique et spirituelle : une évocation des rapports historiques entre les malheurs pandémiques et les déterminations de l’Église catholique ; une réflexion théologique pour temps de pandémie ; une méditation philosophico-théologique sur le Bien…

Note sur les effets géopolitiques de la pandémie

Cette Note succède à la Note sur les effets socio-économiques et précède la Note de réflexions historiques, théologiques et philosophiques sur la pandémie de covid-19. Elle s’inscrit dans la série que notre Académie a initiée, laissant la parole à ses membres qualifiés dans les domaines de réalités et de savoirs affectés par la séquence pandémique, susceptible d’apporter des éléments descriptifs et prospectifs, et d’enrichir ainsi la désignation de notre moment. On lira ici quatre contributions articulées à cette intention : une interrogation en amont, sur le caractère « invraisemblable de la situation » créée ; une analyse sur le « court terme des politiques publiques » ; un…

Note sur les effets économiques et sociaux de la pandémie

Cette Note est la première d’une série que l’Académie catholique de France a initiée concernant les principaux domaines de réalités et de savoirs affectés par la pandémie : socio-économique, géopolitique, historico-théologique et spirituel et scientifico-médical. Chacune d’elles résulte d’une réflexion collégiale menée par des membres de notre Corps académique, spécialistes des questions ici traitées. Elles auront été successivement diffusées entre le 25 mai et le 10 juin 2020. Leur intérêt, outre l’écart méthodologique qu’elles établissent vis-à-vis des flux informatifs, aussi divers que contradictoires, sur des problèmes complexes et sensibles, tient à ce que l’analyse des effets à laquelle elles procèdent articule…

Enseignements en théologie du Theologicum

Le doyen a le plaisir de faire part de la description de l’offre de formation en théologie du Theologicum, faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Institut catholique de Paris. Il invite à y découvrir les enseignements de 1er, 2e et 3e cycle de théologie. Il se fera un devoir de répondre dans les meilleurs délais à toute question et demande de précision. Premier cycle de théologie Baccalauréat canonique de théologie et autres diplômes Description – Emploi du temps Baccalauréat canonique de théologie en soirée Description – Emploi du temps Licence canonique de théologie et formations spécialisées Écriture sainte…

Du monde au désert, l’aspiration à la solitude au XVIIe siècle

Colloque organisé
le
21 mars 2019 à Paris VIe (Institut catholique de Paris)
et le 22 mars 2019 à Magny-les-Hameaux (Granges de Port-Royal)
pour les vingt ans du Centre de recherches et d’études de spiritualité cartusienne (CRESC)

Dans la première moitié du XVIIe siècle, un véritable engouement apparaît pour la vie contemplative et solitaire, en dehors des ordres constitués. Cet engouement touche des femmes du siècle, d’anciens militaires, des laïcs, avocats, chevaliers, seigneurs de province, clercs qui tout en souhaitant mener une vie intérieure plus dense et plus contemplative, ne s’engagent pas dans les ordres monastiques. Ils se retirent du monde, totalement ou partiellement, dans des lieux isolés, parfois éloignés des villes et s’engagent au silence, à la prière et à la conversion de leurs moeurs. Ils rejoignent les solitaires de Port-Royal, comme Pierre-Thomas du Fossé, ou fondent pour certains des résidences, comme ce fut le cas de Jean de Bernières-Louvigny, Trésorier du roi de France, membre laïc du Tiers-Ordre franciscain et qui fonda à la fin de sa vie l’ermitage de Caen.

L’analogie chez Aristote

Colloque international organisé par l’Institut de philosophie comparée-facultés libres de philosophie et de psychologie du 7 au 9 mars 2019 Entrée libre Programme Le concept d’analogie chez Aristote pose plusieurs problèmes, tant dans sa définition que dans la manière dont il est utilisé. Car il est difficile de déterminer ce que signifie précisément le terme grec logos dans ana-logon, mais aussi dans quelles conditions l’analogie semble pouvoir transgresser la division générique des différentes sciences. De plus, Aristote parle très peu de l’analogie dans son Organon, bien qu’il l’utilise largement dans sa pratique scientifique. Alors, quel est exactement le rôle épistémologique…