Philosophie et spiritualité

Journée académique le samedi 10 octobre 2020 de 9 h 30 à 17 heures
à l’Espace Bernanos, 4 rue du Havre, Paris IXe

Le terme vague de spiritualité désignait dans la tradition chrétienne la théologie morale (spiritualité ascétique) et la théologie spirituelle (spiritualité mystique). On la prend aujourd’hui en un sens plus général pour désigner une forme de vie religieuse, de religiosité pratique. Mais il faut revenir au dynamisme de l’Esprit. Partout où l’homme est en position d’innover, de créer, de transformer la vie, il y a spiritualité. On parlera donc de « spiritualité philosophique ». La spiritualité caractérise les attitudes religieuses : une philosophie de la religion sans spiritualité est une réflexion formelle et sans vie. Une spiritualité sans Dieu est impossible comme une vie religieuse sans foi. Mais la philosophie et la théologie ont des chemins proches. La spiritualité pourrait bien être le lieu de leur rencontre, la manifestation du lien profond qui unit le travail du théologien à la recherche du philosophe, selon le mot de saint Jean-Paul II.

Illustration : saint Justin de Naplouse

Inscription gratuite

Programme

9 h 30 : Ouverture par Jean-Louis Vieillard-Baron (université de Poitiers), « Inspiration, esprit, spiritualité ; la prière naturelle du philosophe chrétien ».

10 h 00 : P. Philippe Capelle-Dumont (université de Strasbourg, président de l’Académie catholique de France), « Le discours de la spiritualité entre vertu philosophique et requête théologique ».

10 h 45 : Sir Michael Edwards (de l’Académie française), « Quelle philosophie ? quelle spiritualité ? »

11 h 30 : Jean-Louis Vieillard-Baron (université de Poitiers), « Spiritualité bergsonienne, spiritualité chrétienne ».

12 h 15 : Andrea Bellantone (Institut catholique de Toulouse), « L’avènement du sage : la spiritualité d’Alexandre Kojève ».

13 h 00 : Déjeuner libre

14 h 15 : Emmanuel Tourpe (université de Strasbourg), « De la philosophie comme penser à la philosophie comme discernement ».

15 h 00 : Jean-François Lavigne (université de Montpellier), « De l’Esprit ».

15 h 45 : Henri Mongis (Institut de philosophie comparée-facultés libres de philosophie et de psychologie), « Dieu au plus intime : éclairages par la thématique de l’acte d’être ».

16 h 30 : Discussion générale et conclusion