Andrea Bellantone

Biographie

Andrea Bellantone (Messina, Italie, 1978) est Doyen de la Faculté de philosophie de l’Institut Catholique de Toulouse depuis juillet 2014 (réélu en 2017, il a obtenu le Nihil obstat du Saint Siège en juillet 2017). Il est titulaire de la chaire d’Histoire de la philosophie moderne et contemporaine. Il dirige la nouvelle chaire d’enseignement et de recherche «! Philosophie du Christianisme!» (comité scientifique formé par M. J-L. Marion, M. J-L. Vieillard-Baron, Mme C. Canullo, M. E. Falque, Mme C. Pickstock). Il est aussi le coordinateur des doubles diplômes de niveau master en coopération avec l’Université Catholique d’Eichstätt-Ingolstadt, Macerata et Messine. Docteur en philosophie de l’Université!de Messine (2005), Andrea Bellantone a soutenu son habilitation à diriger les recherches sous la direction de Jean-Louis Vieillard-Baron à l’université de Poitiers (2013). Il a été boursier de la Fondation Primoli (2009-2010) et de l’Université de Torino (2011-2013). Il a été aussi membre du Centre de phénoménologie herméneutique de l’Université Paris Sorbonne (dir. Claude Romano). Ses activités d’enseignement se sont déroulées à l’Université! de Messine (en tant qu’assistant de la chaire d’Histoire de la philosophie), à l’Institut Catholique de Paris (2010-2013), à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2011-2013) et à l’IPC – Facultés libres de Philosophie et psychologie (2010-2013!; et à nouveau en 2018-2019). Andrea Bellantone est coordinateur de la thématique de recherche «! Christianisme! : Héritages et Présence!» de l’Unité de recherche CERES de l’Institut Catholique de Toulouse. Il est rattaché à l’EA2626 de l’Université de Poitiers (déjà «! Centre de recherche sur Hegel et l’idéalisme allemand! ») et au «! Laboratoire interdisciplinaire sur la politique Hannah Arendt!» (Paris-Est), ainsi qu’au Centre d’esthétique du Droit (université de Reggio Calabria) et au ICSR «!Mediterranean Knowledge!» (Salerno, Italie). Ses intérêts scientifiques portent sur la philosophie française d’inspiration spiritualiste (de Biran à Lavelle), dont il analyse les confrontations avec la pensée idéaliste allemande (la réception de Kant, Schelling et Hegel en France) et le néo-idéalisme italien (Croce et Gentile), mais aussi les relations avec la phénoménologie française (notamment Michel Henry). Il travaille sur la jonction entre les figures de la subjectivité et les héritages conceptuels provenant de la Révélation judéochrétienne. Son projet de recherche principal est l’édition des oeuvres philosophiques de Félix Ravaisson-Mollien, dont il travaille actuellement les manuscrits conservés à la Bibliothèque Nationale de France. Depuis 2011, il dirige la collection «!Hermann – Philosophie italienne! ». Il a dirigé la collection «!La ragione aperta! » (Le Lettere, Florence). Il est membre des comités scientifiques des collections «!Zeugma!» (InSchibolleth, Rome), «!Nuova cultura dell’anima!» (Lanciano, Italie), «!Orizzonti di senso. Studi di storia e di filosofia del diritto!» (Aracne), «!Vita Nova!» (Le Lettere, Florence), «! Il pensiero italiano. Collana di studi filosofici (Aracne), «! Contributions on Hermenutics! » (Springer). Il par ticipe aux comités des revues «! Recherches philosophiques!» (ICT), «!Cahiers critiques de Philosophie!» (Paris 8 – Hermann) et «!Bollettino della Società filosofia italiana!». Membre sociétaire de l’Académie Catholique de France (élu au conseil d’administration pour la période 2017-2023), il est membre de la Société italienne d’Histoire de la philosophie, de l’Académie « Peloritana dei Pericolanti! » (Messina) et de l’association Louis Lavelle. Il est aussi membre du comité des garants de la Société européenne de philosophie morale. Il est président de l’association des professeurs de philosophie des facultés catholiques de France (depuis 2014). Au fil de son expérience de chercheur, il est intervenu pour des colloques, séminaires ou conférences dans plusieurs institutions, parmi lesquelles! : en Italie, la Scuola normale superiore (Pisa), les universités de Salerne, Bari, «!San Raffaele!» (Milano), Torino, Sassari, Messine, Padova et Verona! ; en France, l’Institut Catholique de Paris, l’École Normale Supérieure, l’EHESS, l’université Paris Sorbonne, les universités de Clermont-Ferrand, Nantes, Lille et Poitiers! ; en Belgique, à l’Université Catholique de Louvain et à l’Université Libre de Bruxelles!; en Hongrie, à l’Université Peter Pazmany! ; en Roumaine, à l’université de Cluj Napoca! ; au Royaume Uni, à l’Université de Liverpool. Andrea Bellantone a dirigé des thèses dans le cadre de l’EA2626 de l’Université de Poitiers (2014-2017). Il dirige aujourd’hui des thèses à l’Institut Catholique de Toulouse, dont plusieurs en cotutelle avec des universités italiennes (Université!Catholique de Milan, Université de Palerme et Université de Messina). Parmi ses publications! : trois livres! (Hegel en France (2 vol., Hermann, Paris, 2011! ; tr. française de Hegel in Francia, Rubbettino, Soveria Mannelli, 2006)! ; Tra eclettismo e idealismo. Frammenti di filosofia francese dell’Ottocento (CLEUP, Padoue, 2011)!; La métaphysique possible. Philosophie de l’esprit et modernité (Paris, Hermann, 2012)!; cinq traductions ou éditions d’ouvrages, avec préface ou introduction (A. Vera, La dottrina del termine medio in Platone, Aristotele e Hegel, 2011! ; A. Vera, Introduction à la philosophie de Hegel, 2011! ; A. de Gérando, De l’esprit public en Hongrie depuis la Révolution Française, 2011! ; G. Bernanos, La Francia contro i Robot, 2012! ; J-L. Marion, Certezze negative, 2014).

Roles

  • Membre
  • Section III : Philosophie et théologie
  • Sociétaires individuels