Maître Jean-Luc Chartier

Fonction

Avocat à la cour d’appel de Paris

Biographie

Jean Luc Chartier est Avocat à la Cour d’Appel de Paris (depuis 1970), Vice-président puis Président et Membre du Comité scientifique (depuis 1993) de la Fondation droit 2000 du Barreau de Paris, Secrétaire général (depuis 1983) de l’Association des anciens Secrétaires d’Agréés au Tribunal de Commerce de Paris, Membre du Conseil de surveillance et du Comité d’Audit de la Compagnie 1818 Banquiers Privés (2005-2008), Vice Président Fondateur de l’Association Claude Lussan(depuis 2008) Membre du Palais Littéraire (depuis 1991), Membre du jury du Prix national de l’éducation (depuis 1992), Membre de l’Institut de droit équin (depuis 1994), de l’Association Française pour l’Histoire de la Justice (depuis 1995), de l’Association Française de Philosophie du droit (depuis 1995), de l’Institut de Formation en Droits de l’homme du Barreau de Paris (depuis 1996) de l’Institut de recherche en propriété intellectuelle Henri-Desbois (1996) de la Mission du troisième millénaire du Barreau de Paris (depuis 1997), de Droit et Démocratie (depuis 1997), de l’Association Française de Droit de l’Informatique et de la Télécommunication (AFDIT) (depuis 2000), de l’Institut Héraclite (Comité des experts) (depuis 2001), de l’Association des écrivains combattants (2004), du Club Diplomatique du Forum du futur (2004), de l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice (depuis 2006), de l’Institut du droit du patrimoine (2006), Administrateur de la Société du Musée national de la Légion d’Honneur (depuis 1995),   Membre fondateur, Secrétaire général et Membre du Corps Académique de l’Académie Catholique de France (depuis 2009). Oeuvres De Colbert à l’Encyclopédie: t. I Henri Daguesseau, Conseiller d’Etat (1988) et t. II Henri François Daguesseau, Chancelier de France (1989) (Grand Prix Gobert de l’Académie française, Prix de la Fondation Saintour de l’Académie des sciences morales et politiques), l’Archimignon: t. I, Le Presque roi : t. 2 Le Duc d’Epernon (1998), Portalis, Père du code civil (2004 ,Prix Koenigswarter de l’Académie des sciences morales et politiques, prix Thiers de l’Académie d’Aix, Prix Robert Christophe des écrivains combattants), Justice une réforme manquée 1771-1774: le Chancelier de Maupeou (2008) (Prix du Palais Littéraire). Décorations Commandeur de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres, Chevalier de l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem (Saint-Siège). Distinctions Médaille d’or de la Jeunesse et des Sports, Médaille de vermeil de la Ville de Paris.

Roles

  • Membre
  • Sociétaires individuels
  • Membre du Bureau
  • Section V : Droit et économie