Lettre n° 29, avril 2020

 

 

Chers Amis,

Dans les circonstances présentes que nous éprouvons à différents degrés de contrainte et de souffrance, cette Lettre trimestrielle sera brève et s’affranchira de ses formes protocolaires habituelles.

1.

En premier lieu, après concertation avec les vice-présidents et le secrétaire général, je ne peux que confirmer la suspension de nos activités publiques et de toutes nos réunions, ce jusqu’au début du mois de mai. Nous avons jusque-là, non pas supprimé, mais reporté plusieurs rendez-vous préparés de longue date par plusieurs de nos collègues, soit : la Journée académique « Philosophie et spiritualité » du 14 mars organisée par la section III « Philosophie et théologie » (Professeur Jean-Louis Vieillard-Baron) ; l’enregistrement KTO/Académie du 17 mars sur le même thème ; le Conseil d’administration, le Conseil scientifique et la Séance académique du 19 mars (Professeur Gilberte Chambaud, de la section I « Sciences, technologiques et médecine ») ; la Séance académique du 23 avril (M. Robert Leblanc, de la section V « Droit et économie »). Les dates de report de ces événements seront arrêtées, nous pouvons l’espérer, avant l’été, en coordination avec leurs initiateurs.

2.

En second lieu, et sous réserve d’évolution de la situation, nous maintenons pour l’heure la programmation de nos rendez-vous du mois de juin prochain, soit : le Conseil d’administration et l’Assemblée générale du 4 juin ; la séance académique du 11 juin (avec Mgr Matthieu Rougé) ; le symposium sur « Le temps pastoral » du 17 juin (en collaboration avec l’archevêché de Strasbourg et en lien avec la Conférence des évêques de France). Toutefois, en accord avec ses organisateurs, nous reportons à une date ultérieure la soirée du 17 septembre 2020 consacrée à Kim en Joong et son œuvre, à laquelle KTO est associée.

3.

Le Bureau du 6 février a été l’occasion d’enregistrer la mise en place progressive, depuis — voire avant — cet hiver, de huit nouveaux Groupes de travail interdisciplinaires :

  • « La vérité scientifique », initié par la section I « Sciences, technologies et médecine » (Professeur Yves Pomeau) ;
  • « Christianisme et guerre », initié par la section II « Sciences humaines et sociales » (Professeur Olivier Grenouilleau) ;
  • « La réception de la pensée de Maritain », initié par la section II (Professeur Jean-Dominique Durand) ;
  • « Christianisme et migrations : quel(s) message(s) ? », initié par la section II » (Professeur Pierre Manent) ;
  • « La piété populaire », initié la section IV « Arts et lettres » (M. Alain Vircondelet) ;
  • « Droit et entreprise », initié par la section V « Droit et économie » (Professeur Laurent Leveneur) ;
  • « Qu’est-ce que la vérité ? : droit, philosophie, théologie », initié par la section V « Droit et économie » (Maître Jean-Luc Chartier) ;
  • « L’Europe des civilisations », initié par la section VI « Diplomatie, politique, défense » (Professeur Hugues Portelli).

Je me permets de suggérer qu’en cette période de confinement, les Groupes de travail ainsi constitués ou en voie de constitution exploitent maximalement les outils numériques : courriels (« Répondre à tous »), Skype, Face-Time ou tout autre, afin de poursuivre à l’interne et sans délai les réflexions engagées. Notre Vice-présidente, le Professeur Yvonne Flour, chargée des Groupes de travail, est à l’écoute de chacun pour soutenir les échanges et envisager, le moment venu, l’expression publique de leurs résultats (Colloque, Journée académique, Séance académique, émission KTO/Académie, Publication éditoriale, Déclaration publique).

À ces perspectives s’ajoutent les projets décidés lors de nos réunions antérieures et qui concernent la programmation pour l’année 2020-2021 de nos séances académiques mensuelles : elle sera communiquée avant la fin de la présente année universitaire.

Nous ne pouvons, en toute hypothèse, que nous féliciter de l’opportunité et du nombre de ces initiatives, qui confirment le regain d’effervescence que connaît notre communauté académique depuis deux ans, et en remercier les inspirateurs.

4.

Nous attendons sous peu la publication de notre 21e livre : Enjeux éthiques et question juridiques, réalisé en coopération avec le Centre de recherche en éthique et droit de l’Ouest (CREDO) de l’Université catholique de l’Ouest, sous la direction de Yvonne Flour et de Pierre-Louis Boyer.

Publications éditoriales de nos membres entre le 1er janvier et le 31 mars 2020 :

  • Paul Gilbert, Tournants et tourments en métaphysique, coll. De visu, Paris, Hermann, 2020.
  • Ghislain Lafont, Le Catholicisme autrement ?, Paris, éditions du Cerf.
  • Dominique Lambert, La Robotique et l’intelligence artificielle : Que penser de… ?, Namur/Paris, éditions jésuites Lessius.
  • Dominique Lambert (avec Carl Ceulemans, Michaël Dewyn, Marie-des-Neiges Ruffo de Bonneval de La Fare des comtes de Sinopoli de Calabre, Pauline Warnotte), Robotisation des armées. Enjeux militaires, éthiques et légaux, préface du général Benoît Royal, Paris, Economica, 2020, 200 pages.
  • Jean-François Mattei, Santé, le grand bouleversement, Les liens qui libèrent, 2020.
  • Catherine Puigelier, Droit ou obligation de se taire ? Études et jurisprudence, éditions Mare et Martin (collection Libre Droit).
  • Jean-François de Raymond, L’Indochine écartelée. Le gouverneur Jean de Raymond (1907-1951). Les Indes savantes, collection Études Asie, Paris, mars 2020.

Notre confrère le R.P. Jean-Paul Durand, peintre sous le nom de Jean-Jacques Boieldieu, nous rappelle aussi ses tableaux, dont on trouve une galerie sur son site en ligne.

Partageant votre empathie avec les personnels soignants et tous les souffrants, en solidarité avec les Institutions académiques et les Associations de pensée, membres de notre Académie, qui se trouvent en cette période privées de leur contacts familiers avec les leurs, je vous souhaite plein courage dans l’épreuve de santé collective mais aussi satisfaction dans vos travaux personnels, et vous adresse au nom de notre Bureau mes salutations collégiales.

P. Doyen Philippe Capelle-Dumont.