Raison et christianisme contemporain. Vigiles de l’espérance

Colloque international
organisé pour le 10e anniversaire
de l’Académie catholique de France

le 12 octobre 2018 à l’hôtel Pereire
(fondation Simone-et-Cino-Del-Duca de l’Institut de France,
10 rue Alfred-de-Vigny, Paris VIIIe)
et le 13 octobre 2018 au Collège des Bernardins
(20 rue de Poissy, Paris Ve)

Entrée libre

À l’occasion de son dixième anniversaire, l’Académie catholique de France organise un colloque international intitulé : « Raison et christianisme contemporain. Vigiles de l’espérance » dont l’objet est de décliner la question des nouveaux défis posés par le développement du savoir, notamment scientifique. Celui-ci s’accompagne en effet d’un spectaculaire progrès de la puissance technique à la disposition de l’homme, soulevant à son tour de redoutables problèmes éthiques. Or, ces interrogations nouvelles interpellent les différentes rationalités : raison philosophique, raison théologique, raison esthétique, raison pédagogique et raison juridique.

Inspiré par l’expression de l’illustre philosophe des sciences, Jean Ladrière : « L’espérance de la raison », le colloque voudrait dessiner et apprécier les trajectoires de renouvellement sur lesquelles la raison et les ordres de rationalités se trouvent aujourd’hui inscrits et qui appellent la vigilance et l'espérance conjuguées : fin du scientisme et nouveaux concepts en sciences de la matière et en sciences sociales ; phénoménologie et philosophie analytique ; renouvellement du questionnement théologique dans la réception de Vatican II et le nouvel espace interreligieux ; nouvelles formes de l’art et place de l’art dans la cité ; évolutions et refondation de la pédagogie ; absorption du droit objectif dans la dynamique sans fin des droits individuels qui pose la question de la refondation du commun.

Chaque domaine de questions fera l’objet d’une session comprenant une conférence principale, les réponses de discutants et animé par un président de séance. Un débat avec l’auditoire conclura plusieurs d’entre elles.
Les interventions feront l’objet d’une publication éditoriale au début de l’année 2019.