Colloque 2018 : Actualité de saint Thomas d’Aquin

Vendredi 26 et samedi 27 janvier 2018
à l’amphithéâtre René-Rémond de l’Institut catholique de Paris (74 rue de Vaugirard, Paris VIe)

organisé par l’Académie catholique de France et l’unité de recherche Religion, culture et société de l’Institut catholique de Paris (chaire Étienne-Gilson et Institut d’études médiévales) en partenariat avec :

  • la Revue thomiste ;
  • l’Institut de philosophie comparée-facultés libres de philosophie et de psychologie ;
  • la faculté de philosophie de l’Institut catholique de Toulouse.

L’œuvre de saint Thomas d’Aquin a une immense postérité intellectuelle, qui a laissé sa marque sur huit siècles de christianisme. Par-delà les différents thomismes historiques, elle transcende toute école de pensée et nous parvient dans sa constante nouveauté. Elle peut ainsi renouveler nos questionnements contemporains dans les domaines anthropologique, métaphysique, éthique et théologique.

Ce colloque international nous permettra donc de nous mettre à son écoute dans un contexte d’interrogations inédit. Quelles articulations proposer entre sa pensée et celle d’aujourd’hui ? Comment dire son actualité ?

Programme

Vendredi 26 janvier 2018

Introduction

16 h 00 : Accueil par le P. Professeur Olivier Artus, vice-recteur de l’Institut catholique de Paris chargé de la recherche, directeur de l’unité de recherche Religion, culture et société.

16 h 15 : Introduction Thomas d’Aquin aujourd’hui par le P. Doyen Philippe Capelle-Dumont, président de l’Académie catholique de France.

Anthropologie

16 h 30 : Thomas et les sciences de l’homme par Dom Ghislain Lafont, o.s.b., abbaye de La Pierre-Qui-Vire, Académie catholique de France.

17 h 15 : La légitime défense et le double effet, Lectures de ST II-II, q. 64, a. 7 par Cyrille Michon, professeur à l’université de Nantes.

18 h 00 : L’intériorité réciproque par Julie Casteigt, maître de conférences à l’université de Toulouse II-Jean-Jaurès, résidente au Max Weber Kolleg d'Erfurt.

Samedi 27 janvier 2018

Métaphysique et théologie

9 h 30 : Thomas d’Aquin et la métaphysique introuvable par le R.P. Thierry-Dominique Humbrecht, o.p., professeur à l’Institut catholique de Toulouse.

10 h 15 : La transdisciplinarité dans le commentaire thomasien du De cælo : les enjeux sapientiaux de la philosophie par Emmanuel Brochier, maître de conférences à l’Institut de philosophie comparée.

11 h 00 : Pause.

11 h 30 : Le Christ est-il une personne humaine ? Un débat chez les thomistes par le R.P. Philippe-Marie Margelidon, o.p., directeur de la Revue thomiste, professeur à l’Institut catholique de Toulouse, directeur des études du Studium des dominicains à Toulouse.

12 h 15 : Doit-on croire comme on veut ? Sur la possibilité d’une éthique de la croyance chez Thomas d’Aquin par Nicolas Faucher, post-doctorant à l’université d’Helsinki.

13 h 00 : Déjeuner libre.

Éthique

14 h 30 : Dieu et la volonté humaine : sur les motions divines chez Thomas d’Aquin par Iacopo Costa, Paris-sciences et lettres, unité mixte de recherche 8584, Commission léonine.

15 h 15 : La présomption, mère de l’erreur par Gianpiero Tavolaro, Pontificia Facoltà Teologia dell’Italia Meridionale à Naples.

16 h 00 : Pause.

16 h 30 : La doctrine de la loi naturelle chez saint Thomas d’Aquin : une éthique universelle ou une éthique de l’action singulière ? par Jean-Rémi Lanavère, Communauté Saint-Martin, docteur de l’École des hautes études en sciences sociales/université du Latran.

Conclusions

17 h 15 : Jean-Louis Vieillard-Baron, professeur émérite à l’université de Poitiers, Académie catholique de France.

Inscription